Photos Avant et Après d'une reconstruction mammaire par lipofilling

Avant

Après

Introduction :

Le lipofilling est la technique chirurgicale qui a complètement révolutionné la chirurgie reconstructrice et esthétique du sein. Le principe est très simple. Il suffit simplement de réaliser une lipoaspiration classique au niveau des stéatoméries (zones de graisse excedentaires) après infiltration au sérum adrénaliné. Cette graisse recueillie sera soif lavée soit être décantée, soit laissée à la centrifugation. Le principe étant de séparer les cellules graisseuses prélevées, de l’huile et du sérum et des débris cellulaire. Une fois que la graisse est recueillie il faudra injecter au niveau du sein à reconstruire ces cellules en réalisant des petits tunnels de 2 mm de diamètre au maximum. Le principe est de reconstruire un volume en réalisant un treillis tridimensionnel. Cette technique nous permet d’optimiser les chances de prise des cellules graisseuses. Malgré cela évidemment 60 pourcents les cellules injectées survivront. En effet ce lipofilling est en fait une simple greffe adipocytaire et comme tout greffe ces cellules ne peuvent survivre que par l’oxygène et les nutriments apportés du tissu receveur.

Indications:

Le lipofilling du sein est utilisé pour l’augmentation mammaire esthétique, sous réserve de l’absence d’antécédent familiaux ou personnels de cancer du sein de moins de 2 ans et après une mammographie écartant toute pathologie mammaire traînante.
Le lipofilling du sein et aussi utilisé dans un contexte de traitement des déformations du sein à la suite d’un traitement conservateur et de radiothérapie.
Enfin le lipofilling peut être tre utilisé en reconstruction. Dans ce dernier cas de figure il faut bien savoir que la reconstruction mammaire par lipofilling simple nécessitera au moins trois interventions. En général il faudra 4 à 5 opérations réalisées sous une courte anesthésie générale.

Avantages- inconvénients:

Le grand d’intérêt de cette technique est de reconstituer un sein naturel avec le minimum de cicatrices et de permettre à la patiente de bénéficier de liposuccion esthétique dans le même temps. Cependant il est difficile de reconstruire un sein ayant un volume supérieur au bonnet C. Enfin chez les personnes n’ayant pas beaucoup de réserves graisseuse ou dans le cas où les seins ont eu une radiothérapie agressive, cette technique ne sera pas possible. La reconstruction mammaire par les autres techniques peuvent bénéficier lors du ou des derniers temps opératoires, de séances de lipofilling permettant de parfaire le résultat. On pourra en effet augmenter le volume d’un lambeau grand dorsal, améliorer la silhouette d’un lambeau abdominal, ou camoufler une prothèse de reconstruction en injectant de la graisse en superficie.

Le post opératoire :

Les suites postopératoires de cette technique sont simples. Il faudra les premiers jours prendre des antalgiques et porter un soutien-gorge. Au niveau des zones lipoaspirées, un vêtement de contention est nécessaire durant 1 mois pour accélérer la disparition des ecchymoses et la fonte des oedemes. Un résultat stable est obtenu au bout de 3 à 4 mois.