Photos Avant et Après d'un lifting cervico facial

Avant

Après

Avant

Après

Lifting Cervico Facial

Grâce au développement des techniques de la chirurgie esthétique, il existe aujourd’hui à la disposition des chirurgiens esthétiques un panel de traitements pour atténuer les disgrâces causées par le processus de vieillissement du visage et du cou.

Lifting cervico-facial , généralités

Le temps, le soleil, le tabac, l’alcool, la vie stressante sont un ensemble d’éléments à l’origine du processus du vieillissement au niveau du visage et du cou.

La chirurgie esthétique du lifting cervico-facial traite l’affaissement et le relâchement de la peau et des muscles du visage et du cou. Cette chirurgie peut agir sur les tempes, les sourcils, les bajoues, et le cou. Elle vise également à traiter toute insuffisance ou excès du tissu graisseux qui apparait avec le temps.

L’objectif de cette chirurgie est d’obtenir un rajeunissement naturel et durable d’une dizaine d’années.
L’action combinée de traction musculaire et cutanée avec un comblement graisseux et des lipoaspirations localisées a pour finalité de restaurer les différentes structures anatomiques des zones de la face et du cou.
Le lifting cervico-facial est sollicité par des patients en général âgés de 40 à 60 ans, dont les zones du visage et du cou ont commencé à se relâcher mais avec tout de même un minimum d’élasticité indispensable pour un résultat naturel.
Certaines patientes âgées entre 30 et 40 ans dont l’ovale a commencé à se relâcher très visiblement, optent pour un mini-lifting et non pas le lifting cervico-facial complet. Le mini-lifting facial apporte une remise en tension du visage par l’intermédiaire de cicatrices courtes et peu visibles.


Dés l’âge de 50 ans, une importante fonte en matière de volumes graisseux peu apparaitre, creusant les joues et marquant les traits. A cet effet s’ajoute l’altération des structures de soutien de la peau, notamment du collagène et de l’élastine. L’ovale du visage devient ainsi moins net, et les bajoues vont alourdir le menton.

Au-delà de 65 ans, le vieillissement attaque toutes les zones du visage. En effet, l’ovale du visage se perd à cause du développement d’importantes bajoues, le cou se marque par de grosses rides horizontales et des cordes verticales (cordes platysmales) ce qui vont donner un aspect du cou très inesthétique.

Il faut souligner que la motivation derrière la pratique d’une chirurgie esthétique de lifting cervico-facial peut être d’ordre psychologique, familiale ou bien professionnelle. En effet, l’argument principal est celui de se montrer dynamique à l’intérieur tout comme à l’extérieur.

Lifting cervico-facial, avant l’intervention

Lors de la phase préopératoire, un bilan clinique ainsi qu’un bilan sanguin sont réalisés conformément aux prescriptions. Un rdv avec un médecin anesthésiste en consultation est obligatoire dans les jours avant la date de l’opération.

Le tabagisme aggrave nettement le risque de complication post opératoire, il est donc recommandé d’arrêter de fumer un mois avant la chirurgie et un autre mois après. Il est aussi nécessaire de ne plus prendre de médicament composé d’aspirine durant les 3 semaines précédant l’opération.

La veille et le matin de la chirurgie, le patient doit laver ses cheveux, et se démaquiller soigneusement.

En cas d’anesthésie générale, le médecin anesthésiste demande au patient de rester à jeun pendant 6 heures avant l’entrée à la salle d’opération.

Lifting cervico-facial, intervention

Le principe du lifting cervico-facial est de remettre en tension les muscles du visage en agissant sur le système musculo-aponévrotique de la face (appelé le SMAS). Cette action est accompagnée de la remise en tension de la peau ce qui va permettre d’obtenir un résultat à la fois naturel et durable. Les éventuelles surcharges de graisse, sont traitables à l’aide d’une liposuccion (cou, menton, bajoues, joues). Enfin le lipofilling diminue les rides du visage et a un effet revolumateur (surtout au niveau des pommettes et des lèvres). Il s’agit d’une intervention ou plusieurs petits gestes complémentaires sont réalisés permettant une synergie importante contre le vieillissement.

Il faut souligner, que si le chirurgien esthétique réalise le lifting du visage dans sa globalité en général, il reste tout à fait possible de cibler une région bien déterminée tel que celle du front, des tempes, ou des pommettes.
Pour réaliser cette intervention la voie d’abord (déterminant la cicatrice finale) se situe au maximum dans la tempe, puis tout autour de l’oreille pour se terminer au niveau de la nuque. L’étendue de cette cicatrice dépend à vrai dire de l’importance du relâchement des tissus et de la zone à traiter. Nous avons l’habitude de minimiser au maximum ces cicatrices qui restent en réalité très peu visibles.
L’intervention se termine par la réalisation des points de sutures effectués sans tension, puis par un pansement modelant autour de la tête.

Il faut souligner, que le lifting cervico-facial chez les hommes se distingue par une peau plus épaisse et la présence de follicules pilo-sébacés à l’origine de la barbe dont il faudra tenir compte. Il faudra aussi anticiper le déplacement des régions pileuses et faire attention à la chevelure masculine plus clairsemée qui masquera d’une façon moins discrète les cicatrices.

En vue d’obtenir un rajeunissement complet, une opération de blépharoplastie permettant de corriger les paupières tombantes lors de la même opération, peut être associée.

Cette opération, dure de 2 à 4 heures en fonction de l’importance des corrections à apporter, elle se déroule le plus souvent sous anesthésie générale et parfois locale approfondie par sédation. Elle nécessite une hospitalisation de 1 à 2 jours. Le minilift facial est réalisable en ambulatoire.

Lifting cervico-facial, récupération.

L’opération de lifting cervico-facial, est peu douloureuse. Le patient peu ressentir une certaine tension et une impression de peau cartonnée en arrière des oreilles et autour du cou. Un œdème et des ecchymoses sur la zone du cou et du menton disparaissent au bout de 2 semaines.

Pendant les 7 premiers jours, le patient doit se reposer au maximum et éviter les efforts violents. La sensibilité normale des joues et du cou revient rapidement en quelques jours.

La patiente, peut se maquiller dés la première semaine. Cependant, il est recommandé d’attendre 10 jours avant de reprendre son activité professionnelle.

Lifting cervico-facial, résultat

Le résultat est flagrant dès le premier changement de pansement. En revanche, il faut un délai de 1 à 3 mois pour que le patient puisse apprécier le résultat final du lifting cervico-facial. Cette intervention permet au patient de retrouver son apparence de 10 ans auparavant. L’effet est cumulatif au fur et à mesure des interventions. Les cicatrices sont bien camouflées et deviennent de plus en plus planes et blanches au cours du temps.