Peeling : exfoliation douce du visage pour retrouver son éclat

Les techniques douces qui veillent à redonner une vitalité et une tonicité au visage sont diversifiées. Il suffit juste de choisir la technique la plus appropriée et qui rime avec votre objectif.

Dans ce cadre, le peeling est pratiqué dans les cabinets des médecins esthétiques comme technique efficace de gommage qui procure un éclat incomparable de la face.

Que veut-on dire par le peeling ?

D’une manière générale, le peeling est le gommage de la peau, c’est-à-dire la suppression des impuretés de l’épiderme en utilisant des masques à domicile, à base d’amandes broyées ou de sucre (matière abrasive). Mais d’une manière plus détaillée, les médecins esthétiques ont conçu une nouvelle technique appelée : le peeling chimique.

Prix du peeling : soin de médecine esthétique à prix réduit

Si on compare les prix avec ceux affichés sur des sites des centres esthétiques et cliniques, on peut confirmer que les prix du peeling, (et d’ailleurs de toutes les interventions de chirurgie esthétique et de médecin douce) sont bien moins chers.

Explorez la rubrique Tarifs, pour avoir une idée approfondie sur ce traitement ainsi que les autres opérations de chirurgie esthétique, plastique, reconstructrice, de médecine esthétique, etc.

Peeling chimique ou le soin cutané unifiant la peau

Outre le gommage en utilisant une matière abrasive, on trouve également le peeling chimique qui consiste à employer un produit chimique exfoliant la peau et éliminant les cellules cutanées mortes et les impuretés.

L’exfoliation chimique superficielle

Ou encore appelée : le peeling doux. Il s’agit d’une irritation de la couche superficielle de la peau (épiderme). Chez le dermatologue ou le médecin esthétique, c’est le traitement exfoliant le plus courant.

Il nécessite de 3 à 6 séances espacées d’un mois pour ne pas altérer l’épiderme.

Dans ce cas, les produits les plus utilisés sont : le TCA (Acide Trichloracétique) à faible concentration (15% ou 20%), les acides des fruits tels que l’acide glycolique.

Le TCA: Cet acide est très doux sur la peau et surtout hypoallergénique, ce qui minimise le risque d’irritation. D’où, son choix courant par les spécialistes dermatologues.

L’acide glycolique: Issu de la betterave, raisin ou canne à sucre, il présente une excellente capacité à pénétrer la peau. L’acide glycolique permet d’améliorer la texture et l’apparence de la peau. Il peut réduire les rides, l’acné ou l’hyperpigmentation.

Le peeling chimique moyen

Attaquant une partie plus profonde de la peau (épiderme et partie superficielle du derme), ce gommage chimique ne pourrait être pratiqué que chez le médecin esthétique, vu sa délicatesse.

Le produit employé, dans cette technique, est le TCA (cité ci-dessus) mais à des concentrations plus fortes (au-delà de 30%). En effet, le pelage dépend de la concentration choisie et de la qualité de peau de la patiente.

L’efficacité de ce type de peeling chimique est visible surtout contre les cicatrices d’acné, les taches brunâtres, le teint terne dû au tabagisme et les ridules éparpillées sur le visage.

Quelles sont les contre-indications du peeling ?

Si le choix du médecin esthétique ou du dermatologue n’est pas optimal, plusieurs complications plus ou moins visibles, peuvent apparaître. On en cite :

  • Formation d’une couche non unifiée sur la peau ;
  • Apparition des herpès pour les peaux très sensibles ;
  • Douleurs plus ou moins importantes à cause de l’agression chimique de l’épiderme ;
  • Des bouffées de chaleur dues aux réactions exothermiques causées par les acides exfoliants ;
  • Irritation du tissu cutané et apparition de rougeurs, etc.

Et le résultat ?

Les suites de ce traitement qu’on a évoqué, disparaissent au bout de quelques jours. Par ailleurs, la patiente nécessite environ 10 jours d’éviction sociale et au moins, 4 semaines pour avoir un résultat acceptable.

Sinon, pour ne pas altérer la qualité du résultat, il faut éviter l’exposition aux rayons UV très agressifs sur les cellules cutanées.