Lipofilling des fesses

Lipofilling des fesses

En matière d’esthétique, la fesse s’impose comme une partie primordiale du langage féminin, de la séduction et de l’harmonie de la silhouette féminine. Cette partie du corps, source de nombreux fantasmes fait aussi la célébrité des certaines femmes du monde moderne.

Photos avant et après

Parfois, une femme peut être mécontente de l’apparence de ses fesses, trop petites, tombantes ou inadéquates par rapport à sa silhouette.
Dans cette perspective, beaucoup de femmes sont motivées pour donner du volume à leurs fesses en optant pour une méthode esthétique naturelle, sans cicatrices, à savoir la chirurgie esthétique de Lipofilling fessier, dite «le lipomodelage des fesses». Cela consiste en un transfert de cellules graisseuses en excès sur l’une des régions du corps de la patiente elle-même, au niveau des fesses.

Etes-vous une bonne candidate pour le Lipofilling de fesses?

En pratique, ce procédé est adopté aux femmes ayant à la fois un défaut de volume fessier et des zones d’accumulation de graisse dans d’autres régions du corps (ventre, hanches, cuisse, culotte de cheval…).

Lipofilling de fesse, procédure:

Dans le cadre d’une consultation préopératoire, une analyse complète des zones donneuses (ou stéatomérie) sera nécessaire. Il faudra aussi évaluer la morphologie fessière, la qualité de la peau et la souplesse des tissus.
L’intervention est réalisée sous anesthésie générale et dure environ 1 à 2 heures.
Au bloc opératoire, le chirurgien plasticien procède au prélèvement de la graisse sur les zones donneuses telles que le ventre, les cuisses, ou les hanches. Ensuite, la quantité de graisse sera purifiée par centrifugation, décantation ou simple lavage. Le but de ces manœuvres est de pouvoir séparer les cellules graisseuses de bonne qualité des impuretés (sang, serum, débrits cellulaires).

La troisième étape de la chirurgie sera celle de sa réinjection dans les fesses, à l’aide de petites incisions et de fines canules. Cette réinjection se fera avec douceur, avec une quantité adaptée à chaque cas, dans les zones adéquates permettant de donner la meilleure morphologie fessière possible.
L’opération, prend fin par la mise en place d’un panty de contention.
Cette chirurgie se fait en ambulatoire ou peut nécessiter une hospitalisation de 24 heures.

Récupération et résultat:

A la sortie de la salle d’opération, des douleurs modérées sont ressenties pendant quelques heures, et sont soulagées par des antalgiques. Des ecchymoses vont voir le jour sur les régions donneuses et vont disparaitre après 2 semaines. Les oedèmes se développent durant la première semaine et commencent à régresser progressivement. Le volume stable est obtenu à 3 à 6 mois. En effet il y a une fonte progressive de la graisse qui se produit les premiers mois (70% des cellules injectées vont survivre).
Quant à l’arrêt de travail, il est d’une semaine, alors que les activités sportives ne peuvent être reprises qu’après 6 semaines.

Conclusions :

En matière d’augmentation fessière, il s’agit aujourd’hui du gold standard. En effet, cette technique s’est considérablement améliorée et développée ces dernières années. Elle permet d’obtenir de meilleurs résultats que les implants fessiers à moyen et long termes, sans aucune cicatrice. Elle ne nécessite aucun corps étranger, donc n’entraine aucune complication à long terme, aucune nécessité de changement de prothèses et aucun problème de rejet. Sa seule limite d’utilisation est la quantité de graisse disponible chez la patiente.

Cabinet situé au centre de Nice

Un lieu adapté et convivial pour vous permettre de bénéficier de consultations médicales et de traitements non invasifs de médecine esthétique.