Les injections d’acide hyaluronique

Grâce aux techniques non invasives de médecine esthétique, il n’est plus toujours nécessaire de passer sous le bistouri pour gommer les effets de l’âge et du vieillissement cutané, et pour traiter les rides et ridules. Rajeunir avec élégance et naturel est possible avec les injections d’acide hyaluronique.

Photos avant et après

Les Injections d’acide hyaluronique (fillers)

Pour rajeunir le visage et ralentir le processus de vieillissement, des techniques sans chirurgie existent avant d’opter pour un lifting du visage. Ces techniques non invasives, comme les injections d’acide hyaluronique, sont des solutions de première intention qui permettent d’obtenir un rajeunissement facial naturel et discret, chez l’homme comme la femme.

En médecine esthétique, l’acide hyaluronique est considéré comme la molécule star pour rééquilibrer les volumes du visage, lutter contre le relâchement cutané et permet de rajeunir de façon subtile. Il est utilisé pour combler les différentes rides qui apparaissent au fil du temps, notamment les sillons naso-géniens, les plis d’amertume mais aussi pour redonner du volume dans certaines zones du visage, comme les pommettes, les tempes ou les lèvres mais également le nez ou la mâchoire.

L’objectif est toujours un résultat naturel pour sublimer la beauté de chaque patient(e), et ce, à tout âge de la vie.

Qu’est-ce que l’acide hyaluronique ?

L’acide hyaluronique est une molécule présente dans le derme mais aussi les articulations et l’œil. Notre organisme en fabrique cinq grammes par jour pour que les tissus cutanés soient renouvelés. En comblant les espaces entre les diverses fibres de la peau, il contribue à son aspect juvénile et rebondi. Il sert à maintenir son hydratation et sa tonicité.

Avec le temps qui passe, l’organisme produit de moins en moins d’acide hyaluronique, tout comme il produit moins de fibres d’élastine et de collagène. La qualité de notre peau s’en ressent : elle est plus sèche et plus en plus fragile. Des plis (rides) apparaissent sur certaines zones du visage. Ce phénomène s’accentue également en fonction de l’hygiène de vie (tabac, pollution), à la ménopause et sous l’effet des rayons UV du soleil.

L’acide hyaluronique en médecine esthétique

En médecine esthétique, l’acide hyaluronique se présent sous forme de gel, plus ou moins épais et visqueux en fonction de ce qu’on appelle sa réticulation. Il est produit en laboratoire via un ensemble de procédés biotechnologiques et est cultivé dans des fermenteurs permettant d’obtenir une molécule identique à celui que nous avons naturellement dans le derme.

Grâce à ses propriétés qui retiennent l’eau, il est utilisé pour hydrater plus ou moins en profondeur la peau, combler les rides, redonner du volume et sculpter les formes du visage pour lui redonner un aspect moins fatigué, plus avenant et rebondi.

L’acide hyaluronique est un produit dit résorbable (ou biodégradable) qui va naturellement diminuer quelques mois après l’injections. Aussi une nouvelle séance d’injection pourra être envisage pour bénéficier de son effet rajeunissant.

Une séance d’injection d’acide hyaluronique ne nécessite aucune incision ni anesthésie. Comme tout traitement non invasif, il est effectué en cabinet et ses suites sont simples.

L'acide hyaluronique : adapté à chaque besoin

Lorsque le vieillissement cutané est minime, l’acide hyaluronique permet d’anticiper et de prévenir l’apparition des rides en hydratant la peau. Le médecin choisira un acide hyaluronique fluide et peu ou pas volumateur. Selon les besoins, il pourra être injecté à l’aiguille, à la canule ou en mésothérapie pour revitaliser la peau.

Pour les peaux plus matures, le processus de vieillissement engendre des altérations au niveau des os et des muscles, une modification des volumes et une dégradation de la texture cutanée. Le visage parait s’affaisser. Il faut ici travailler à la fois sur les plis et sur le relâchement cutané dans son ensemble pour lifter sans chirurgie le visage. On injectera un acide hyaluronique plus volumateur et plus en profondeur.

Un traitement sur-mesure

Chaque visage est différent et chaque visage vieillit de manière différente. Aussi l’analyse de votre visage est-elle indispensable pour réaliser des injections ciblées dont le résultat sera efficace mais aussi toujours ultra naturel. Il n’y a pas de standardisation en la matière.

Lors de la consultation préalable, le Docteur Belhassen procède à cette analyse en utilisant une méthodologie développée par les laboratoires Allergan : les MD codes. Ce codage précis du visage permet ensuite de proposer un plan de traitement personnalisé pour un embellissement du visage adapté à la morphologie du ou de la patient(e), de sa personnalité et de ses besoins.

L’objectif est toujours un résultat subtil, élégant, qui préserve le charme et les mouvements du visage.

Quelles sont les zones traitées par l’acide hyaluronique ?

L’acide hyaluronique peut réellement être utilisé sur tout le visage et certaines parties du corps :

  • Sillons naso-géniens
  • Plis d’amertume
  • Vallée des larmes
  • Pommettes, joues
  • Rides du plissé solaire (autour de la bouche)
  • Lèvres
  • Cernes
  • Tempes
  • Rides du contour des yeux
  • Front
  • Ovale du visage, mâchoire, menton
  • Nez
  • Décolleté
  • Mains

Les sillons naso-géniens, les plis d’amertume et les cernes sont des zones typiquement traitées grâce à l’AH, car ils donnent au visage un air contrarié, triste et fatigué.

Il est aussi possible de recourir à l’acide l’hyaluronique pour des zones traditionnellement traitées grâce au Botox, notamment quand les rides sont installées et profondes : au niveau de la patte d’oie, entre les sourcils (ride du lion) ou au-dessus des lèvres.

On peut redessiner ou augmenter de façon très naturelle le volume des lèvres à l’aide de l’acide hyaluronique, mais aussi défroisser un décolleté et même rajeunir des mains anguleuses, creusées. 

Enfin, à l’aide d’un acide hyaluronique épais, on peut remodeler efficacement certaines zones du visage sans passer par la chirurgie : une rhinoplastie médicale peut remédier à une petite bosse sur le nez, une légère asymétrie ou un nez tombant. Mais ce n’est pas tout : des injections ciblées peuvent redessiner une mâchoire peu visible et masculiniser un visage, ou avancer un menton un peu fuyant pour rééquilibrer le visage de face et de profil (profiloplastie).

Selon la zone injectée, le Docteur Belhassen choisira un acide hyaluronique adapté et plus ou moins volumateur et fluide, pour un résultat toujours naturel.

A noter que tous les types de peau (de la plus claire à la plus foncée) peuvent recourir aux fillers, sans risque de marques ou de cicatrices visibles.

 

Comment se déroule une séance d’injection d’acide hyaluronique au cabinet du Docteur Belhassen ?

Il n’y a pas de préparation particulière avant une séance d’injection. Il est préférable en revanche de ne pas avoir pris d’anticoagulants (aspirine, etc.) dans les jours qui précèdent le traitement afin d’éviter au maximum les ecchymoses (bleus). 

Après avoir nettoyé puis désinfecté la ou les zones, le Docteur Belhassen injecte l’acide hyaluronique dans le derme à un niveau variable selon le produit utilisé et l’objectif du traitement (ride superficielle, profonde, recherche d’effet volumateur, hydratation).

Si le médecin effectue un remodelage (nez, mâchoire, …), il va veiller ensuite à masser la zone afin de répartir de façon homogène le produit.

Les acides hyaluroniques utilisés au cabinet du Docteur Belhassen contiennent un anesthésiant local rendant la séance quasi, voire totalement, indolore. Il est également possible d’appliquer en amont de la séance une pommade à la lidocaïne (un anesthésiant local) sur la zone à traiter pour encore plus de confort.

En fonction des zones traitées et des besoins de chacun(e), la séance dure entre 10 à 30 minutes.

Quelles sont les suites d’une séance d’AH ?

Le résultat est visible immédiatement. Toutefois, après une séance d’injection d’acide hyaluronique, le produit va faire “appel d’eau” : vous observerez un léger gonflement dans les heures qui suivent, puis cet œdème va se résorber tout naturellement.  Les ecchymoses, s’il y en a, peuvent persister pendant quelques jours.

Injections d’acide hyaluronique, quel résultat ?

L’effet de l’acide hyaluronique est visible immédiatement.

En effet, les rides auront nettement diminué dès la fin de la séance d’injection. Cependant, il faut attendre un délai de 10 jours pour pouvoir apprécier le résultat final de l’injection de l’acide hyaluronique.

L’acide hyaluronique est une molécule dite « résorbable » dont les effets ne sont que temporaires pour une durabilité moyenne de 6, 8, voire 12 mois, selon les zones.

La durabilité du résultat varie d’un patient à l’autre, en fonction de l’âge, de la ou des régions traitées, du tabagisme, et du degré d’exposition au soleil, mais aussi de la vitesse à laquelle son organisme dégrade l’AH. Également, l’acide hyaluronique a tendance à plus rapidement se dégrader au niveau de zones très mobiles comme la bouche

Une nouvelle séance d’injection devra alors être envisagée. Les injections sont réalisables en moyenne tous les 9 à 12 mois sans limite du nombre de séances.

Les injections d’acide hyaluronique peuvent être combinées à de nombreux autres solutions anti-âge pour une prise en charge globale : des séances de laser pour traiter les taches pigmentaires, des injections de toxine botulique, de PRP ou de peelings pour améliorer l’éclat du teint ou améliorer la qualité de la peau.

Les injections de graisse : l’alternative permanente

Le lipofilling est une technique 100% naturelle qui consiste à prélever la graisse du patient et à la réinjecter dans les zones qui en ont besoin. Les indications sont les mêmes que pour les injections d’acide hyaluronique. Le résultat est permanent, mais moins précis. Le Docteur Belhassen pourra vous conseiller sur ces techniques en consultation et vous proposer la solution la plus adaptée à vos besoins.

Cabinet situé au centre de Nice

Un lieu adapté et convivial pour vous permettre de bénéficier de consultations médicales et de traitements non invasifs de médecine esthétique.