Médecine esthétique

Les statistiques, montrent que 70% des actes relevant de la médecine esthétique se localisent au visage, contre 30 % pour le reste des régions du corps humain. Cette médecine rapide simple et efficace est entrée dans les mœurs et les habitudes de notre population.

Médecine esthétique, définition.

La médecine esthétique, regroupe un ensemble d’actes médicaux, dont l’objet consiste à améliorer l’apparence physique du patient, et â diminuer ou à retarder les effets du processus naturel de vieillissement.

En pratique, les attributions du médecin esthétique ont trait à la prise en charge du patient dans sa globalité par le traitement des rides et cicatrices, l’épilation durable, le traitement des taches pigmentaires et des vaisseaux sanguins disgracieux, le vieillissement du visage, des mains, du décolleté et du regard, la prévention du vieillissement corporel, et les détatouages  à l’aide du laser.

En effet, la médecine esthétique est une spécialité dont l’intérêt principal est de perfectionner l’apparence physique d’un patient ou d’une patiente.

Cette médecine peut venir compléter un acte de chirurgie esthétique afin que par synergie les effets escomptés soit optimisés. Un peeling au Laser par exemple et des injections d’acide hyaluronique ou de toxine botulique peuvent très bien venir en complément d’un lifting cervico-facial.

Les techniques de la médecine esthétique :

Injections de produits complètement résorbables :

Il s’agit, de la technique la plus fréquente de médecine esthétique, qui consiste en une  injection de produits résorbables, à savoir, l’acide hyaluronique, la toxine botulique, ainsi que d’autres substances.

S’agissant de l’acide hyaluronique, c’est une molécule naturelle produite par l’organisme du patient lui-même, qui fabrique prés de 5 grammes par jour en vue de renouveler ses tissus cutanés, ce qui permet de préserver la fermeté et l’élasticité de la peau.

Quant à la toxine botulique, elle est destinée au traitement des rides d’expression. Elle sera injectée dans le muscle à très petites doses , ce qui aura pour effet de  provoquer d’une manière temporaire le relâchement progressif des rides sus-jacentes.

A l’instar de ces deux substances dont l’utilisation est très fréquente, les praticiens de médecine esthétique utilisent aussi le plasma riche en plaquettes (PRP) et l’hydroxyapatite de calcium.

Rajeunissement du visage et du corps :

Ce sont des techniques de rajeunissement, qui assurent des résultats appréciables lorsqu’elles sont pratiquées à l’âge de 40 ans en vue de retarder le recours à la chirurgie esthétique .

La première des techniques, est celle du V-Lifting qui se base sur un placement des fils sous la peau, ce qui provoque une inflammation locale, ainsi qu’une fibrose des tissus, en vertu de laquelle la peau fabrique un nouveau collagène ayant pour effet de diminuer les rides, ce qui améliore la qualité et l’éclat de la peau.

La technique du laser Fraxel, est la meilleure solution au relissage de la peau poreuse, pour que son aspect soit plus net, rafraîchi et rajeuni, en attaquant les couches superficielles et profondes de la peau.

Le rajeunissement du visage et du corps à l’aide des actes de médecine esthétique, est aussi pratiqué sur la base d’autres techniques, comme celle du Venus Viva, de thermage, et celle dite PRX-T33.

Amincissement et le traitement de la cellulite :

La médecine esthétique amincissante met à la disposition des patients, un certain nombre de  techniques ayant trait au traitement des petits amas graisseux, à savoir, le CoolSculpting, le Liposonix, le Venus Legacy et le Lapex.

Traitement des imperfections de la peau :

Dans un objectif d’amélioration de l’apparence et de la qualité de la peau, la médecine esthétique a développé une panoplie de techniques efficaces. Il s’agit, de l’universkin, du peeling, des LASER qu’ils soient LED, CO2, Q-Switched, Nd-Yag, ou V-Beam, ainsi que la lampe flash Isolaz.

Pour résumer nous disposons d’un nombre très importants de méthodes et techniques aux indications variées et qui permettent de potentialiser leurs effets.

Médecine esthétique, procédure  :

En pratique, les principales procédures de la médecine esthétique sont au nombre de cinq.

Le peeling :

Est utilisable pour rajeunir le visage, ou effacer les taches inesthétiques.
Le peeling léger, se pratique au profit des patients souffrant de ridules légères, des taches pigmentaires ou des masques de grossesse.

Le peeling moyen, est adapté à l’élimination des rides marquées ou des taches pigmentaires, ce qui assure une importante desquamation de la peau.
Quant au peeling profond, après l’âge de 45 ans, lorsque la peau est abîmée à cause de son exposition importante au soleil.
Le laser dermatologique, est un appareil médical dont l’utilisation dépend de la qualité et du type de peau.

La procédure consiste à lancer une lumière Laser invisible qui traverse la peau sans l’abimer. Elle sera transformée, en chaleur qui détruit la racine du poil et permet de traiter les différentes couches de la peau.

Le Plasma Riche en Plaquette (PRP) :

Est une substance qui est obtenue après centrifugation du sang du patient, en vue de séparer les cellules sanguines ou les plaquettes, des globules blancs et rouges. Ce sérum obtenu est enrichi en plaquettes et en différents facteurs qui boostent d’une manière naturelle le rajeunissement du tissu cutané.

Le Mésolift :

Est une technique de rajeunissement cutané, qui se pratique à l’aide d’injection d’acide hyaluronique dans la peau d’une manière éparse. Cette peau sera par conséquent réhydratée en favorisant une croissance de l’épiderme, ce qui améliore le résultat obtenu d’une façon progressive.

Le Botox/Toxine botulique :

A pour objet de traiter les rides et les ridules du visage, à travers une injection de toxine ayant pour effet de paralyser d’une manière contrôlée certains muscles du visage et du cou. Cela a pour but d’adoucir les rides d’expression du haut du visage. La peau devient lisse ce qui lui fait perdre son caractère fatigué et vieilli.

L’Acide Hyaluronique :

Est un procédé adapté à une peau affinée et distendue par l’âge ou qui présente des problèmes de sécheresse. L’acide hyaluronique permettra aux différentes couches de la peau de s’hydrater et de recréer un volume et une tonicité cutanée adaptée. Il y aura aussi un véritable renouvellement cellulaire des couches sous-jacentes du derme et de l’hypoderme.

Médecine esthétique, résultat :

Le résultat final de chacune des techniques de médecine esthétique est appréciable au bout de 10 jours en moyenne. Le délai de stabilisation des résultats esthétiques est aussi lié à l’âge du patient ou de la patiente, aux régions traitées, aux méthodes utilisées et au mode de vie du patient, qui reste un facteur déterminant de la réussite de chaque procédé.