Prothèse mammaire anatomique

De quoi s'agît-il ?

Lorsqu’il s’agit d’avoir recours à une augmentation de la taille des seins, la plupart des femmes désirent un résultat naturel, élégant et en harmonie avec leur morphologie.

Une prothèse mammaire doit résolument s’adapter au corps de la patiente, à la forme de son buste et de ses seins. A ce titre, deux options sont possibles : les prothèses mammaires rondes et les prothèses mammaires anatomiques.

Les caractéristiques des implants anatomiques

Un implant mammaire de forme anatomique sont en “goutte d’eau”, sa hauteur et la largeur étant différentes. Ainsi, la partie haute de la prothèse est plus plate et la partie basse plus développée. L’objectif étant de recréer une forme de sein la plus naturelle qui soit, avec un beau déroulé, peu bombé sur le dessus. Comme les prothèses à forme ronde, les prothèses anatomiques ont différentes textures, volume et peuvent être plus ou moins projetées. En fonction des caractéristiques de la poitrine, mais également du buste de la patiente et de sa peau, une prothèse mammaire anatomique permet ainsi une augmentation des seins sur mesure.

La composition des prothèses anatomiques

Les prothèses anatomiques ne sont jamais remplies de sérum physiologique (ou prothèses salines) contrairement aux implants mammaire ronds. Elles sont uniquement composées de gel de silicone cohésif.
Les prothèses anatomiques en gel cohésif de silicone sont à mémoire de forme. Le gel de silicone cohésif rend la prothèse sure et permet d’offrir un résultat plus naturel, que ce soit à la vie comme au toucher. Ces prothèses sont constituées de différentes couches assurant une grande stabilité et résistance de l’implant, tant au moment de l’insertion que du résultat au fil des ans. Les prothèse nouvelle génération ont l’avantage de minimiser les risques de “vagues” sous la peau.
En outre, un implant en gel de silicone cohésif a une durée de vie plus longue qu’un implant rempli de sérum physiologique.

La texture des prothèses mammaires anatomiques

L’enveloppe extérieure d’une prothèse anatomique peut être non lisse, et plus ou moins texturée ou rugueuse : elle peut être macro-texturée ou micro-texturée. En effet, la texturisation d’une prothèse permet de minimiser les risques de coques (durcissement autour de la prothèse, le corps la rejetant et s’en protégeant) mais également les risques de rotation de l’implant.
prothèses rondes-augmentation mammaire-dr-belhasssen-Nice(06)

Il existait jusqu’alors un revêtement des prothèses anatomiques en mousse de polyuréthane. L’adhésion de cette dernière permettait de réduire de façon très importante le risque de rotation des implants. Toutefois, leur utilisation a été interdite par mesure de précaution, ainsi que certains modèles de prothèses macro-texturées, par l’ANSM en avril 2019. Le marquage CE n’a dont pas été renouvelé. En cause, des cas de LAGC (lymphome anaplasique à grandes cellules) liée au port de ces implants. Néanmoins, les cas recensés sont extrêmement rares. Il n’y a actuellement aucune preuve scientifique d’un lien de causalité établi entre les prothèses macro-texturées et l’apparition d’un lymphome LAGC (une pathologie également très rare). Les femmes porteuses de ces prothèses n’ont pas été sommées de les faire retirer.

Les prothèses mammaires anatomiques ont une forme en poire, très proche de celle d’un sein naturel : la portion inférieure est donc plus projetée que leur portion supérieure. Cette projection peut être plus ou moins accentuée selon le rendu souhaité. Comme pour les prothèses rondes, il existe une grande variété de taille de projection, mais également de volume et donc de bonnet.

Les inconvénients des prothèses anatomiques

Le principal inconvénient est le risque de rotation de la prothèse, même si celui-ci reste relativement rare. Également, les prothèses anatomiques ont tendance à être légèrement plus fermes au toucher, bien qu’elles soient également remplies de gel de silicone cohésif. Au toucher, le sein est un peu moins souple qu’avec un implant rond de dernière génération.

Le risque de rotation de l'implant anatomique

Il s’agit d’un risque possible, même si rare. Voilà pourquoi, en règle générale, on préfèrera une prothèse ronde, peu projetée, avec laquelle il est parfaitement possible d’obtenir le même résultat de sein très naturel, peu bombé.

Forme anatomique : pour qui?

Le Docteur Farès Belhassen conseillera une prothèse de forme anatomique dans le cadre d’une augmentation de la taille des seins sur une patiente disposant déjà d’un bonnet B, dont la silhouette est plutôt longiligne et, surtout, qui ne souhaite pas d’insertion rétromusculaire. Car une prothèse ronde insérée en Dual Plan (en partie sous le muscle pectoral) donne désormais des résultats similaires à ceux d’une prothèse anatomique.
Les patientes ayant eu recours à une mastopexie (retrait d’un excès cutané en raison d’une ptose mammaire), sont aussi de bonnes candidates à la pose d’une prothèse anatomique.
Également, les patientes avec une glande mammaire très peu ou pas du tout développée.
Enfin, pour les patientes qui bénéficient d’une reconstruction mammaire après un cancer du sein, la prothèse anatomique est souvent proposée.
 

Volume et projection de l'implant anatomique

L’importance du suivi est, de toutes les façons, primordiale lorsqu’on porte des implants mammaires. Des examens de radiologie ou un IRM sont à réaliser tous les ans par la suite.

Incisions et placement de la prothèse anatomique

Les prothèses mammaires anatomiques s’insèrent obligatoirement par voie sous mammaire ou aréolaire. Le Docteur Belhassen réalise des incisions très fines, puis les referme à l’aide d’un fil résorbable. Dans des conditions de cicatrisation normales et après cicatrisation complète (1 an), les marques laissées sont quasi imperceptibles. projection plus ou moins importante diffère d’une prothèse à l’autre. Les caractéristiques des prothèses rondes de dernière génération donnent un aspect naturel. En effet, lorsque l’indication est bien posée, car chaque patiente est différente, les implants ronds peuvent donner les mêmes résultats que les implants anatomiques.

Les avantages des implants mammaires anatomiques

Les implants mammaires à forme anatomique ont plusieurs avantages :
  • Leur forme donne nécessairement un rendu très naturel au sein, avec ce déroulé sur la partie inférieure, en goutte d’eau, typique d’une poitrine authentique.
  • Parce que la partie supérieure de la prothèse est plate, elle permet de créer un décolleté en pente douce, toujours très naturel.

Cabinet situé au centre de Nice

Un lieu adapté et convivial pour vous permettre de bénéficier de consultations médicales et de traitements non invasifs de médecine esthétique.