Photos Avant et Après d'un lipofilling des seins

Avant

Après

Avant

Après

Lipofilling mammaire à Nice : gagner en volume et en galbe au niveau des seins !

Le lipofilling mammaire à Nice est la dernière arme disponible pour reconstruire un sein ou corriger les séquelles esthétiques de traitement conservateur (SETC) après tumorectomie. Cette technique récente développée initialement par docteur Sydney Coleman il y a une trentaine d’années est devenue extrêmement répandue dans le monde.

Le principe est extrêmement simple. Il consiste à prélever de la graisse par lipoaspiration esthétique classique. Cette graisse est par la suite laissée en décantation, laver, ou mise en centrifugation pour recueillir les cellules graisseuses. Ces cellules graisseuses seront mises en place par la suite dans le sein à reconstruire ou dans le sein qui a eu une tumorectomie et qui présente une séquelle esthétique afin de parfaire le résultat.

L’avantage majeur de cette technique est de permettre de redonner un volume au sein d’une manière naturelle en utilisant les propres tissus de la patiente sans engendrer de cicatrices. Dans le même temps la patiente bénéficie d’une lipoaspiration esthétique. L’inconvénient est que la quantité pouvant être injectée est limitée par la souplesse cutanée. En général plusieurs Lipofillings sont nécessaires pour arriver au résultat optimal.

Cette méthode n’est pas recommandée si le sein a préalablement était radiothérapie. En effet s’agissant d’une greffe de cellules graisseuses (adypocytes) ces cellules seront mal vascularisées sur un terrain radiothérapie. Le pourcentage de prise de cette greffe passera de 70 % (ce qui est le chiffre classique) à 30 % tout au plus en zone avec radiothérapie.

lipofilling mammaire nice

Intervention

Qu’il s’agisse d’une reconstruction mammaire ou bien d’un traitement de séquelles esthétiques de traitement conservateur (SETC), le principe de l’intervention est le même.

lipofilling seins nice

L’intervention est réalisée sous anesthésie générale. La zone de prélèvement de graisse sera infiltrée au sérum adrénaliné. Une lipoaspiration classique est réalisée avec des canules fines de 2,3 ou 4 mm. Cette graisse sera par la suite soit lavée, soit mise à la décantation soit centrifugée. L’intérêt est de séparer le sang et les débris cellulaires des cellules graisseuses.

Une fois isolées ces cellules graisseuses seront réinjectées au niveau du sein. La technique de réinjection se fait en rétro traçant de façon à créer des petits tunnels remplis de graisse. Souvent il est nécessaire de libérer les adhérences au niveau du sein à l’aide d’une petite aiguille. Ce geste est appelé rigotomie.

Le grand avantage c’est qu’il n’y a quasiment pas de cicatrice. Un vêtement de contention et un pansement modelant sont mis en place. Les vêtements de contention seront gardés un mois.

SUITES

En post-opératoire la douleur est très limitée. Elle est facilement calmée par des antalgiques usuels. Des œdèmes et des bleus apparaîtront dans les jours post-opératoires et vont durer 15 jours. L’aspect du sein se sera stabilisé après 2 à 3 mois le temps que ces œdèmes disparaissent. Au niveau des zones lipoaspirées, le résultat sera stable après 4 à 6 mois. Les vêtements de contention seront gardés un mois.