Chirurgie intime féminine

La chirurgie intime féminine

Aujourd’hui en chirurgie plastique, il est possible d’intervenir pour améliorer la qualité de vie des femmes au niveau de leur appareil génital. En effet deux interventions prédominent dans ce domaine et sont la nymphoplastie et l’hymenoplastie (ou plastie de l’hymen).

La nymphoplastie :

il s’agit d’une intervention de chirurgie esthétique destinée à réduire le volume et la surface des petites lèvres.

Parfois cette intervention est accompagnée par une injection de graisse au niveau des grandes lèvres permettant d’homogénéiser l’ensemble de l’appareil génital.

Quelles sont les candidates à la nymphoplastie ?

La nymphoplastie est destinée aux femmes ayant   des petites lèvres étendues. Cet aspect peut être gênant sur le plan esthétique mais également pour les rapports sexuels.

Procédure chirurgicale de la nymphoplastie:

cette intervention se déroule sous sédation avec anesthésie locale ou bien sous une courte anesthésie générale. Le principe est le suivant : le chirurgien devra enlever une partie des petites lèvres soit au bistouri soit au laser CO2. La technique utilisée la plus sécuritaire est la technique en Delta permettant de créer un lambeau qui lifte les petites lèvres. Le but étant d’obtenir des petites lèvres de petites tailles et symétriques. Les grandes lèvres dans certains cas bénéficient d’une injection de graisse leur permettant d’acquérir un volume normal pouvant recouvrir partiellement les petites lèvres ce qui correspond aux canons de beauté classiques des organes génitaux féminins

L’Hyménoplastie :

il s’agit d’une intervention pratiquée par les gynécologues et les chirurgiens plasticiens spécialisés dans ce domaine permettant de confectionner un nouvel hymen. L’hymen est une membrane séreuse vaginale qui disparaît lors des premiers ou du premier rapport sexuel. Dans certains cas de figures et certaines situations, les femmes après les premiers rapports sexuels souhaitent réaliser une reconstruction de leurs hymens.

Procédure chirurgicale de l’hymenoplastie à Nice :

cette intervention est réalisée également sous sédation avec anesthésie locale ou bien avec une courte anesthésie générale. La patiente est mise en position gynécologique et le chirurgien devra réparer l’hymen initial si celui-ci est encore partiellement préservé ou bien reconstruire un nouvel hymen en utilisant de la muqueuse vaginale.

Les suites opératoires :

après ces deux chirurgies intimes, les suites opératoires sont généralement extrêmement simples. En effet il peut y avoir quelques saignements les premiers jours tout à fait limités. Les douleurs sont très relatives et facilement calmés par les antalgiques usuelles. Le résultat est immédiat.

Cabinet situé au centre de Nice

Un lieu adapté et convivial pour vous permettre de bénéficier de consultations médicales et de traitements non invasifs de médecine esthétique.