French Touch : l’art de rajeunir à la française

French Touch : l’art de rajeunir à la française

On envie l’élégante désinvolture et le chic à la française aux quatre coins du Monde. Ce sens inné du style, du beau, de l’esthétique au sens large, mais avant tout, du naturel

L’expression French Touch aurait été inventée par un journaliste du New York Times : nous, Français, aurions ce “je-ne-sais-quoi" qui ferait la différence.  

Un savoir-faire subtil qui s’invite désormais, et depuis un certain temps déjà, dans un autre domaine où le beau tient une place prépondérante : la chirurgie et la médecine esthétiques.  

Une prise en charge à 360° 

L’objectif de la touche française ? Jamais aucune transformation radicale et surtout pas de standardisation ! Au contraire : le sur-mesure est de mise. Il faut embellir et sublimer le ou la patient(e) en respectant son anatomie, son style, sa personnalité et surtout son charme.  

Et pour arriver à un résultat confondant de naturel, l'excellence est de mise, car il est bien plus facile d’obtenir des traits normalisés que de travailler dans le détail. Avec ou sans bistouri, le résultat doit être discret. 

Pour ce faire, il faut analyser chaque visage, connaitre précisément son anatomie et adapter les gestes, que ce soit via des techniques chirurgicales ou médicales, ou les deux. Ces différentes procédures doivent intervenir subtilement sur la texture, les volumes ou l’éclat dans une approche globale d’harmonisation.  

Aujourd’hui, les patients ne souhaitent pas rajeunir à tout prix, mais plutôt se sentir bien dans leur âge, sans que cela se voit. 

Le raffinement avant tout, en somme. 

Des injections tout en subtilité 

Les françaises ont certes moins recours aux injections que les américaines, les brésiliennes ou les chinoises, pourtant elles sont nombreuses, et de plus en plus, à sauter le pas régulièrement. Et même si la jeune génération est relativement décomplexée à ce sujet, la française conserve une attitude mesurée vis-à-vis de la médecine esthétique et préfèrera rester discrète sur le sujet, voire laisser planer le doute. Rares sont celles qui en parlent ouvertement, à leurs ami(e)s et même à leur conjoint. 

Car encore aujourd’hui, le mot injection – de botox, d’acide hyaluronique – fait peur. Les visages lisses et figés véhiculés par les réseaux sociaux ou par l’esthétique made in USA y sont surement pour quelque chose.  

Ainsi, pratiquer la “French Touch”, c’est travailler différemment. Les points d’injection de toxine botulique (botox) sont précisément dosés : il ne s’agit pas de figer votre front ou de vous empêcher d’exprimer vos émotions, mais plutôt de détendre votre visage et de travailler sur les rides responsables d’émotions négatives, comme celles situées entre les sourcils ou le front, qui peuvent vous donner l’air sévère ou injustement fatigué(e). 

Quant à l’acide hyaluronique, il en existe une grande variété et je le choisis pour qu’il s’adapte à la zone traitée afin d’obtenir des résultats harmonieux, tant à la vue qu’au toucher : plus ou moins volumateur, épais, fluide, etc. Oubliez les visages poupins et gonflés typiques de l’injection de trop.  

La “French Aesthetic Touch” traite le visage ou le corps dans son ensemble, pour réajuster ses volumes, le rééquilibrer, loin des clichés et de la sur-correction. 

Une approche qui s’avère d’ailleurs particulièrement adaptée au traitement des hommes, de plus en plus nombreux à pousser la porte de mon cabinet.  

-- 

Une consultation avec le Dr Belhassen lui permettra de vous examiner et de vous proposer un plan de traitement entièrement personnalisé, adapté à vos besoins et à vos objectifs. 

Leave a reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *