Chaque année en France, environ 1 800 personnes décèdent d’un cancer de la peau. Soit pratiquement, 50 morts par jour !

Il existe plusieurs autres tumeurs qui touchent la peau et dont le traitement nécessite une chimiothérapie ou une opération chirurgicale.

L’opération d’une greffe de peau est recommandée lorsqu’une partie du tissu cutané est supprimé à cause d’un cancer.

Son principe se base sur le prélèvement d’un greffon (zone donneuse) pour l’implanter sur la région ou on a enlevé la tumeur.

Cet acte de chirurgie plastique se fait généralement au cours de la chirurgie visant à ôter le cancer.

Les zones donneuses sont le plus souvent le visage, la face interne des cuisses ou des bras. Il existe aussi une possibilité de reconstruction en utilisant la peau avoisinante (ce sont des Lambeaux Locaux), cela permet de réparer la zone traitée avec des cicatrices moindres.

Il faut savoir que plus le cancer est détecté à un stade précoce, plus il est facile à traiter. Les carcinomes basocellulaires réputés pour être « bénins » car sans métastases ont un potentiel de récidive locale non négligeable. Les carcinomes spino-cellulaires ou les mélanomes peuvent être mortels s’il sont décelés et traités tardivement.

Je recommande vivement d’appliquer quotidiennement un SPF50 et d’éviter de trop s’exposer au soleil. Cette règle d’hygiène constitue une prévention contre les cancers de la peau mais aussi contre les tâches pigmentaires, le vieillissement cutané …