Se poser des questions sur ses motivations est tout à fait normal….

« En quoi cette intervention peut changer ma vie ? »

« Suis-je prête à assumer les risques et l’impact tant positif que négatif de cette intervention ? »

« Vais-je me reconnaître ? »

Informez-vous avant de choisir votre chirurgie !

« Est-ce que mon état de santé me permet de subir une telle chirurgie ? »

« Quels seront les soins et les traitements complémentaires à la chirurgie »

« Quelles sont habituellement les complications précoces et tardives ? »

« Quels sont les coûts de la chirurgie et de tous les autres coûts afférents ? »

« S’il y a lieu, quelle est la durée de vie de la prothèse ? »

« S’il y a lieu, devrais-je éventuellement subir de nouveau ce type de chirurgie ? »

Vous devez obtenir plusieurs avis médicaux en évitant la confiance aveugle. Assurez-vous que les médecins consultés aient une formation en chirurgie plastique et esthétique. Il est nécessaire d’avoir un délai de réflexion de 15 jours au minimum.

Méfiez-vous des attentes irréalistes ! Aux risques physiques s’ajoute l’impact psychologique. Il y a risque de dépression postopératoire, que l’intervention soit ratée ou réussie.

Une première consultation permettra d’en parler et de répondre à toutes vos questions. Des moyens nombreux existe pour simuler le résultat attendu en post-operatoire.