Liposuccion vs cryolipolyse : quelles différences ? 

Liposuccion vs cryolipolyse : quelles différences ? 

Pour maintenir une silhouette harmonieuse, un mode de vie sain, une alimentation équilibrée et adaptée ainsi que de l’exercice forment le triptyque recommandé. Dans la plupart des cas, il fonctionne. Sauf quand notre corps a décidé de stocker ! Si nous ne sommes pas tous égaux face à la prise d’embonpoint, certaines zones y sont en quelques sorte plus “réceptives” : ventre, hanches, poignées d’amour, cuisses et même bras et genoux.  

La liposuccion / lipoaspiration et la cryolipolyse sont deux traitements indiqués pour remodeler son corps et éliminer les amas graisseux récalcitrants. 

Mais quelles sont leurs différences ? Ont-ils exactement les mêmes indications ? Dans quel(s) l’un est-il plus recommandé que l’autre ? Quels sont les suites ?  

Cet article fait le point sur X différences essentielles entre la liposuccion et la cryolipolyse. 

Comprendre la différence entre médecine esthétique et chirurgie esthétique 

C'est la différence principale : on ne parle tout simplement pas de la même typologie de traitement. On a beaucoup entendu parler de la cryolipolyse – ou coolsculpting – ces dernières années, cette technique qui permet de “mincir” par le froid. Et pour cause : celle qu’on nomme également la lipocryo fait partie des solutions de body contouring qui ne font pas appel à la chirurgie. Technique de médecine esthétique donc, dites “non-invasives”.  

La différence avec la chirurgie esthétique ? Non seulement ces traitements se réalisent sans bistouri, en cabinet médical – et non en bloc opératoire – et ne nécessitent aucune incision, mais ils ne requièrent aucune anesthésie, et leurs suites sont beaucoup de plus simples.  

La liposuccion, quant à elle, est une intervention chirurgicale de chirurgie esthétique : elle se réalise en bloc, sous anesthésie. 

Cryolipolyse vs liposuccion : deux principes distincts 

Si elles font partie du panel de solution permettant de remodeler son corps, cryolipolyse et lipoaspiration ont deux modes d’action bien différents.  

La cryolipolyse repose sur le principe de déclencher l’apoptose, soit l’autodestruction, des cellules graisseuses lorsqu’elles sont soumises à un froid intense mais contrôlé. En cabinet, on va poser la pièce à main sur la ou les zones cibles, laquelle va aspirer le bourrelet et le refroidir pendant 60 à 90 minutes. Ensuite, on le retire, on masse la zone avec une crème réparatrice, et on peut repartir chez soi ou même au travail ! Les résultats se font ressentir quelques semaines après, le temps pour le corps d’éliminer une partie des cellules graisseuses, soit environs 30% à 40%, et ce, définitivement. Toutefois, certaines personnes réagissent mieux que d’autres à l’effet de la cryolipolyse. 

La liposuccion, comme toute chirurgie, a un côté définitif et plus radical. Lors d’une liposuccion, le chirurgien va insérer une petite canule sous la peau et aspirer les cellules graisseuses directement. Une grande quantité de graisse peut parfois être traité ! Le résultat d’une lipoaspiration est “visible” immédiatement en raison de la perte de centimètres, mais il est considéré comme définitif entre 3 et 6 mois. L Également, et même si elles sont minuscules, la liposuccion induit des incisions. Les suites sont celles d’une opération chirurgicale : ecchymoses, douleurs et œdèmes sont fréquents. En général, quelques jours de repos sont nécessaires, puis l’on recommande de reprendre progressivement ces activités quotidiennes. 

Cryolipolyse ou liposuccion : comment choisir ? 

La lipo ou la cryo ? Ce sont deux actes différents ! 

Toutefois, on dit souvent que la cryolipolyse n’est pas une technique d’amincissement et c’est vrai : elle n’est pas indiquée chez les personnes en surpoids, ou obèses. La cryolipolyse est un traitement non invasif idéal pour les personnes minces qui présentent des amas graisseux très localisés. 

La liposuccion est plus radicale, elle permet de retirer (d’aspirer) une quantité parfois importante de graisse, sur plusieurs zones du corps, et aussi du visage. 

Dans tous les cas, il existe d’autres solutions avec ou sans chirurgie qui permettent de remodeler sa silhouette, comme les ondes électromagnétiques Tesla Former. Parfois, on associe d’autres gestes à la lipoaspiration ou à la cryolipolyse, notamment quand la peau est très distendue, comme une plastie (un lifting) ou des séances de radiofréquence. 

Aussi la procédure et le plan de traitement qui vous conviennent le mieux dépendront-t-ils de vos préférences, de votre budget, de la qualité de votre peau, et des changements à opérer.  

Le Dr Belhassen vous recommandera un protocole adapté suite à votre consultation, à Nice ou Cannes.

Laissez votre commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.